La fraîcheur du printemps dans l’assiette

Printemps
Ouf ! Le soleil brille à nouveau en cuisine. Vous en avez assez des choux à toutes les sauces et des plats longuement mijotés ? Nous aussi. C’est pourquoi nous proposons des recettes qui sentent bon le retour du printemps. Nous avons accordé une attention toute particulière aux légumes primeurs. Ils ne doivent pas être cuits trop longtemps pour préserver leur croquant et leur saveur : une bénédiction ! Et ils se plient à toutes vos envies. En salades, dans de délicieuses soupes printanières, en jardinières de légumes avec votre plat principal…

Poissons de saison

Le printemps n’apporte pas que sont lot de légumes primeurs : les poissons ont également leurs saisons. Maintenant que les moules vont être absentes au menu pendant quelques temps, voici le tour des maatjes : vous pouvez aussi les déguster autrement qu’avec des tomates et des oignons hachés. Les crevettes grises de la Mer du Nord sont également au top. 

Légumes et fruits en fête

Les jets de houblon sont les signes avant-coureurs festifs du printemps. Mais les reines de la saison restent bien entendu les asperges. Chaudes avec des œufs, froides avec du jambon, dans un velouté d’asperges… de grands classiques. Mais nous vous avons aussi concocté des recettes d’asperges originales. Sans perdre de vue les jeunes épinards et les savoureux choux-fleurs de Malines. Et pour conclure, nous vous proposons de superbes desserts avec les premières fraises, de la rhubarbe…

Trouvez un
magasin Delhaize

Conseil du jour

Votre bouillon est trop gras et trouble ? Réchauffez-le, versez-y un blanc d'œuf en neige et laissez réduire un peu. Le blanc d'œuf va absorber la graisse, clarifiera votre bouillon et formera une masse que vous pourrez facilement sortir ou avoir au tamis.

Lexique culinaire

Thé vert

Le thé vert s'obtient en faisant chauffer quelques minutes les feuilles à la vapeur, immédiatement après la cueillette. Elles sont ensuite roulées et mises à sécher. Le thé ne subit donc pas de fermentation et contient de ce fait plus de théine que le thé noir. Si le thé vert dominait jadis le marché, le thé noir représente actuellement plus de 80 % de la production mondiale.